QUOI DE NEUF ?

  • Ce 31 mai 2017 à 14.30, réunion exceptionnelle du CA en vue de l'élection d'un(e) adjoint(e) au trésorier en remplacement de la titulaire, démissionnaire après des années de bons et loyaux services.
  • Le 23 mai, l'ARHA a organisé un tour pédestre du Haut de Combe Laval. Un trajetde 8 heures avec au départ la montée du Pas et en fin la descente sur Frochet par Gaudissart et Jourdan. Voir photos.
  • Quelques photos supplémentaires de la visite de Jururieux, le 21 avril 2017, par  l'ARHA (en cours) 

LE TOUR PEDESTRE DE COMBE LAVAL - PARTIE AERIENNE

Ils l'ont fait !

 

Quelques photos de la pause casse-croûte à laquelle ont participé des admirateurs et admiratrices venus soutenir nos marcheurs

(photos CM).

 Un résumé de cette marche très sélective :

- départ à 9h au pied du Pas, au lieu-dit des carrières (GR9) ;

- Montée du Pas et arrivée à Cabussson,

- Passage à la Maison Gerboud et halte repas

- Bélvèdère de Laval (statue Greco)

- La lucarne et grotte des Fées

- Pré de Gilles (où on situe le départ de la Machine pour descendre le charbon de bois aux Forges)

- Col de la Machine  - Maison Faravellon

- Sentier pour rejoindre Gaudissart, puis Jourdan

- Descente sur Frochet et le lieu de départ.

 

Bravo aux courageux montagnards !

 

 


 LES RENDEZ-VOUS :

Prochaine réunion CA :  

Prochaine réunion mensuelle :  12 juin 2017 à 18.00 (local)  

Réunion comité de rédaction  : à définir (local) 
 
Poursuite des travaux du lavoir de Saint Laurent : 30 mai à 9.30
 
Réunion Industrie textile du Royans :   non communiquée
 
Sortie Chanaz (lac du Bourget)    14 juin 2017
 

FETE DES VIEUX METIERS A LA BIBLIOTHEQUE DE SAINT-LAURENT-EN-ROYANS

Vous pouvez télécharger les présentations
 

Comme le signale l'article du Dauphiné Libéré du 29 mars 2017, l'ARHA a rempli son contrat vis à vis de Bibliothèque de Saint-Laurent avec succès.

Chargé d'une conférence sur les Vieux Métiers, le groupe a choisi  l'animation et la diversité. Les neuf participants ont présenté chacun un métier choisi collectivement.

Un montage photos permettait, au fur et à mesure des présentations, d'illustrer les propos des "conférenciers".

Les métiers présentés étaient les suivants :

LE GARDE CHAMPËTRE - Max Tibert

LE VANNIER - Danielle et Pierre Blanc

LE TOURNEUR SUR BOIS - Paul Rébert

LA NOURRICE - France Besset

LE PEIGNEUR DE CHANVRE - Josette Gros

LE RADELIER - Ludivine Van Poucke

LE DEBARDEUR - Paul Rébert

LE PATERO - Christian Maurel

LE MATELASSIER - Gérard Clément

LA MODISTE COUTURIERE - Anita Faisan

Contrairement à ce qui est indiqué dans l'article du journal, Guy de Maupassant a peu inspiré les présentateurs qui ont fait, chacun, leurs recherches personnelles et les ont soumis au groupe pour accord.

Un vrai travail collectif, comme il se doit à l'ARHA.

POUR VOIR ET REVOIR LES ILLUSTRATIONS DES VIEUX METIERS PRESENTES PAR L'ARHA

 LES VIEUX METIERS DANS LE ROYANS 

Un peu de patience le fichier fait 13 Mo


Le P'tit Curieux n°12 

(mars 2017) est arrivé

RV à la page 

Publications


 

NOUVEAU !

CLIQUEZ SUR LE LOGO...   

VERCORS TV est accessible à partir de notre site 

 

Vercors TV est une télévision associative locale et sur le réseau internet qui permet de découvrir, 

au travers de courts reportages, 

la vie locale, intercommunale, ainsi que les évènements concernant le Vercors dans sa plus grande dimension 

(les sept pays et les deux départements).

Elle montre les gens, les paysages, les activités, l'environnement et l'actualité.

Elle favorise la communication audiovisuelle sur le Vercors dans l'esprit d'un développement

global et contribue ainsi à sa cohésion. 

 

 


ASSEMBLEE GENERALE 

DE L'ARHA

 
Le 21 janvier s'est déroulée l'assemblée générale de l'Association Royans d'Hier et d'Aujourd'hui dans les salons de la Parenthèse à Saint-Jean-en-Royans.
 
Devant près de 70 personnes (adhérents, présidents d'associations, sympathisants), l'assemblée a été ouverte par M. Christian Morin, Maire de le Saint-Jean-en-Royans et Conseiller départemental, qui a rapppelé l'utilité de l'ARHA et l'intérêt que présentent ses recherches, expositions, publications, pour les habitants du Royans toujours en mal de connaissance ou de reconnaissance du passé des lieux qu'ils habitent.
De même, il a informé les participants des projets en cours lancés par le Département, soutenus par les élus du Royans et particulièrement sa municipalité et qui s'inscrivent dans les voeux exprimés par l'ARHA en termes de mise en valeur de Combe Laval et des Grands Goulets.
 
La Présidente Marie-France Faure a présenté, aidée en cela par le bureau : Christian Maurel, vice-président, Colette Pelorson, Josette Gros, Danielle Blanc (Ludivine Van Poucke étant absente excusée) le rapport moral 2016 et la situation financière. Les projets 2017 (thèmes de recherches, actions diverses, visites) sont alors présentés par leur initiateurs.
 
Puis, à l'issue d'un apéritif offert par la Municipalité, c'est un traditionnel repas qui réunit 54 convives.
 
Dès le lundi suivant, les échos de cette manifestation sont parus dans les colonnes du Dauphiné Libéré.   

CONFERENCE

Ce 7 décembre 2016 s'est déroulée, devant une assistance nombreuse, la conférence 

LA VIE QUOTIDIENNE DANS LE ROYANS PENDANT LES GUERRES DE RELIGION 

animée par Freddy Bastin de l'ARHA 

Le plan de l'exposé était le suivant :
1.De quelle époque parle-t-on?
2.Le contexte: paysans, bourgeois, clergé, noblesse
3.Anecdotes
4.Vie des soldats
5.Les armes du XVIème siècle
6.Quelques personnages célèbres dans le Dauphiné
7.Conclusions

 


SORTIE DU CAHIER DU PEUIL N°9

Extrait du blog de l'association Si Pont m'était conté

Vendredi dernier, 4 novembre 2016, l'association patrimoniale pomtoise organisait une soirée avec quatre mini-conférences à l'occasion de la nouvelle production des Cahiers du Peuil, association de généalogie et d'histoire basée à Lans en Vercors.

Lors de la soirée, Alain Blaise, le responsable de cette association, rappelait ses débuts, destinés tout d'abord à évoquer l'histoire sur le Massif des Quatre Montagnes. Puis, comment parler du Vercors Nord sans évoquer le Vercors Central, le Royans, le pont qui permettait de passer en plaine ? Les Cahiers du Peuil regroupent aujourd'hui une vingtaine d'articles, rédigés par des passionnés, des historiens qui racontent l'histoire de tout un massif et de ses contreforts.

.

Ainsi, vendredi, Christian Maurel (un passionné d'histoire sur le territoire qu'on ne présente plus), a commencé à faire la lumière sur les Forges de St-Laurent en Royans dont on a dit beaucoup de choses s'avèrant aujourd'hui plutôt erronées (voir la production de l'association Royans d'hier et d'aujourd'hui, sur ce thème, en collaboration avec Danièle Blanc-Bérard). Puis Claude Ferradou (passionné de généalogie) a évoqué trois petites histoires croustillantes autour des huguenots de Pont-en-Royans. Céline Dumas, médiatrice du Musée Départemental de la Résistance à Wassieux a, quant à elle, parlé des planeurs, récemment restaurés. Enfin, Gilles Meeus, Président de Si Pont n'était conté, a lancé un appel aux historiens pour continuer et approfondir le travail de recherches déjà réalisé à la tournerie Mayet.

Bref, des petites conférences passionnantes qui incitent à lire l'édition n°9 des Cahiers du Peuil !

Le n°9 des Cahiers du Peuil présenté par Gilles Meeus avec à sa droite, Alain Blaise, responsable de la production des Cahiers du Peuil.

 


Conférence « Patrimoine Industriel Textile dans le Royans » du mercredi 5 octobre 2016 

 

Avant, c’étaient les moulins et les foulons ! Sur le canal de la Lyonne comme sur ceux de la Bourne et du Cholet, de  nombreux sites, usines textiles, microcentrales hydro-électriques et canaux en témoignent encore. Hélas, la production s'est pratiquement arrêtée mais la mémoire ouvrière d'une industrie textile qui avait su se transformer de 1790 à nos jours, soit sur plus de 4 siècles est  préservée en sons et en images. Dans le Royans-Vercors, le Patrimoine industriel textile est à l'honneur. 

C'était le thème de la conférence faite par un membre de l'ARHA  dans le cadre d'un projet de recherches et d'exposition sur le Patrimoine industriel textile.

En bas, à gauche, l'ancien site textile Ancessy, la montée du Tram à proximité, à droite la Mairie et son imposant bâtiment, en retrait à gauche, l’église et, en fond, Combe Laval.  

Le 8 octobre matin, une balade de reconnaissance rassemblait les curieux pour une visite des canaux et des installations encore visibles des anciens lieux de production textile de Saint-Jean 

 


 RETOUR D'ARCHON

Ce 21 juillet, l'ARHA est rentrée de son voyage à Archon (Aisne) à l'issue d'un périple de plus de 1 500 kilomètres en car. Elle a reçu des habitants d'Archon et de leur maire, Jean-Luc Villain, un accueil particulièrement chaleureux.

Une réception, en présence de Nicolas Fricoteaux, président du conseil départemental, et de Pierre Didier, président des Portes de la Thiérache, a réuni Drômois et Thiérachiens, dans la cour du château d’Ognies. Occasion de remémorrer les terribles souffrances des villages envahis, durant 52 mois, entre 1914 et 1918.

Une cérémonie remplie d’émotion et de convivialité.

Le chateau d'Oignies

 

On se souvient qu'au cours de recherches préalables à l'expositon sur la guerre 1914-1918 conduites par l'association, un courrier avait été retrouvé dans les archives de la Mairie de Bouvante imposant aux communes du canton de Saint-Jean-en-Royans le versement d'une particiption financière pour la reconstruction d'un village, Archon, sinistré de la guerre.

Contact a été pris avec le maire de cette commune et celui-ci, sous prétexte d'une reconnaissance toute symbolique, a invité l'ARHA à lui rendre visite et à découvrir ce village que le canton a aidé en son temps.

D'où ce voyage sympathique à Archon qui s'est déroulé dans la convivialité et le souvenir. 


MORESTEL

 

L’ARHA  A VISITE MORESTEL, cité de caractère et de peintres

Sur invitation du Groupe d’Etudes Archéologiques et Historiques de Morestel, l’association Royans d’Hier et d’Aujourd’hui s’est déplacée récemment dans cette cité des peintres et de caractère.

Sur le trajet, un premier arrêt a permis de découvrir le prieuré de Chirens, intéressant à double titre : celui d’un patrimoine classé du XIème siècle et celui du lieu d’un festival international de musique de chambre très réputé (52ème festival cette année).

A l’arrivée à Morestel, le groupe d’Etudes Archéologiques et Historiques et sa présidente, Solange Bouvier, attendaient les visiteurs, sous les arcades à proximité de l’Office de Tourisme, autour d’un agréable  rafraîchissement. Ils seront pris en charge  ensuite, par les guides de l’OT qui leur feront découvrir la vieille ville autrefois fortifiée, l’église Saint Symphorien et sa poivrière caractéristique, le jardin des poètes, la tour médiévale et, enfin, la Maison Ravier consacrée à ce peintre, un des précurseurs de l’impressionnisme.

Un récit complet de cette visite, intéressante à plus d’un titre et qui consacre les liens existants entre associations de patrimoine,  paraîtra dans le prochain bulletin de l’ARHA, le P’tit Curieux du Royans d’Hier et d’Aujourd’hui.

 

VOIR PHOTOS 

 
 

 

Le P'tit Curieux n°11 est arrivé

 

Disponible sous sa version numérique, bientôt disponible sous sa version papier...


TF1 ET l'ARHA A COMBE LAVAL

 1 er juillet 2016

 
 
La morille fleurie.
Qui ira cueillir ces petites fleurs des champs?

ASSEMBLEE GENERALE DE L'ARHA   

6 février 2016

Royans d’Hier et d’Aujourd’hui, fidèle à son principe d’organiser son Assemblée générale annuelle chaque fois dans un village du  Royans drômois différent, avait choisi cette année  Saint-Nazaire-en-Royans.

Accueillie avec convivialité par le Maire, Christian Charvet, l’association était particulièrement  bien représentée par ses adhérents, auxquels s’étaient joints des représentants des communes avoisinantes, des présidents d’associations Patrimoine voisines et  des sympathisants.

L’assemblée générale  était ouverte par Christian Morin, Conseiller départemental et Maire de Saint-Jean-en-Royans, qui rappelait l’importance prise par l’ARHA, dans le Royans, par ses expositions, ses publications et ses implications en matière de Patrimoine.

Marie-France Faure, présidente, présentait alors le rapport moral 2015 en faisant intervenir tour à tour le vice-président , Christian Maurel et les membres du  bureau. C’était alors l’énumération d’activités nombreuses,  riches  et variées autour de visites, expositions, reportages TV et radio, études, publications, au profit de groupes extérieurs et des  communes du Royans ainsi que  de sorties organisées pour les adhérents.

Le rapport financier était ensuite  commenté  par la trésorière, Josette Gros, qui obtenait le quitus à l’unanimité. Si la situation financière apparaissait comme confortable c’était sans compter l’édition très prochaine du livre que prépare l’association : Balades autour des chapelles du Royans en liaison avec le Groupe Patrimoine du Vercors et en partenariat avec l'assocation les Yeux fertiles (Festival des Chapelles du Royans-Vercors) ainsi que celle du Carnet de Royans d’Hier et d’Aujourd’hui n°2 : l’Oeuvre saint-jeannaise  des enfants  à la montagne et à la mer.

Enfin, l’assemblée  reconduisait dans leurs fonctions les membres du Conseil d’Administration  dont le mandat arrivait à expiration. De la même façon, Colette Pelorson était réélue  au poste de secrétaire, Danielle  Blanc à celui de trésorière adjointe, tandis que la  benjamine de l’association, Ludivine Van Poucke, accédait à celui de secrétaire adjointe.

Un excellent repas traditionnel clôturait cette assemblée générale très réussie.


EXPOSITION A LA MAISON DE RETRAITE DE SAINT-JEAN-EN-ROYANS

L'exposition 39-45 de l'ARHA, présentée à l'occasion du 70ème anniversaire de la victoire du 8 mai 1945, a été installée a la maison de retraite de Saint-Jean-en-Royans le temps d'un après-midi.

Elle a permis aux résidents d'évoquer leurs souvenirs avec beaucoup d'émotion.


15 juillet 2015

Tournage de FR3 Alpes sur la route de Combe Laval (15 juillet)

(photos MF Faure)
 

accueil de l'équipe de tournage, à Saint-Jean, par la Présidente de l'ARHA 

scènes de tournage
 

Assemblée générale 

du 31 janvier 2015 

                                                                         


Actualités


LE 30 MARS : VISITE DE ROMANS  AVEC UN GUIDE DE CHOIX

 

Les organisateurs de la visite ont su trouver le guide qu'il fallait pour parcourir Romans et découvrir ses monuments, ses sites, ses vieilles rues, ses secrets.

Une histoire bien souvent oubiée et que de nombreuses anecdotes ont permis de fixer durablement.
Après le thé/café/pogne, devenus  traditionnels, c'est sur le parvis de Saint Barnard que le groupe retrouve le guide Alain Derbier pour la visite.

La collégiale Saint Barnard est le berceau et l'orgueil de RomansDévastée et reconstruite à plusieurs reprises, elle associe les styles roman et gothique. 

Un des points forts de la visite se situe dans la chapelle du Saint Sacrement. Il s'agit de tentures du 16ème siècle : neuf panneaux de broderies de laine rehaussées de fil de soie représentant les scènes de la Passion du Christ.
Puis au fil des rues, des places, des quartiers, des hôtels particuliers (et leurs splendides cours intérieures), des monuments, du Jacquemart, le guide reconstitue, tel un puzzle, l'histoire de la ville, émaillée d'anecdotes vivantes.
Après un repas sans problème, au Mandrin, au coeur de la vieille ville,  la visite s'est poursuivie au Musée de la chaussure. La chaussure ! Fleuron romanais !
Une belle découverte de Romans !
 
                            (photos CM)

Dernière mise à jour le 

28/05/ 2017

Les illustrations du mois :

Saint-Jean-en-Royans, clocher de l'église et vue générale.

 Eglise de Saint-Martin-le-Colonel, sur la  façade, fenêtre provenant de l'église de la Chartreuse de Bouvante :

 

Administrateur du site : 

 


 Balades des membres de l'ARHA... pour Balade autour des chapelles du Royans

 

   

 

Prise en charge des livres chez l'imprimeur par la responsable et l'aquarelliste

 
 

  

 

 

 

Présentation et vente du livre à l'Office de Tourisme de St Jean

 

Présentation et vente à la bibliothèque de Saint Jean

  

Vente à Rochechinard 

 

Présentation et vente à la Bibliothèque de Saint Laurent


22 juillet 2015

VISITE DE L'EGLISE DE SAINT-JEAN-EN-ROYANS PAR LE GROUPE ARCHITECTURE ET HISTOIRE DE MORESTEL

Saint-Jean-en-Royans a récemment reçu la visite du Groupe Archéologie et Histoire de Morestel (Isère). Avec  l’accord de la paroisse Sainte Marie en Royans-Vercors, l’association Royans d’Hier et d’Aujourd’hui  s’est chargée d’ouvrir à Solange Bouvier, présidente, et à  51 membres du groupe, l’église de Saint-Jean-en-Royans  et de leur faire découvrir ses trésors, notamment les boiseries du chœur, du tout début du XVIIIème siècle. 

L’accueil était assuré par Marie-France Faure, présidente de Royans d’Hier et d’Aujourd’hui, qui présentait alors Danielle Blanc et Christian Maurel, chargés de guider les visiteurs. 

C’est ainsi que le groupe morestellois a pu découvrir l’histoire de l’église, à l’origine prieuré bénédictin, ses vitraux remarquables représentant les prophètes de l’Ancien Testament, son clocher de style roman montagnard et les péripéties qui ont marqué l’agrandissement et la restauration du sanctuaire. 

Bien sûr ce sont les boiseries qui ont retenu particulièrement l’intérêt des visiteurs et soulevé leur admiration. Il a fallu tout d’abord évoquer, au travers d’un diaporama et de la maquette installée dans le bas-côté de l’église,  la chartreuse de Bouvante où les boiseries ont été installées en 1710 avant d’être rachetées, en 1792, par la commune de Saint-Jean, lors de la vente de la chartreuse en tant que bien national. Puis les guides détaillaient, panneau après panneau, sculptures et peintures composant ce remarquable chef-d’œuvre méconnu. 

L’attention des visiteurs et le nombre des questions posées témoignaient de l’intérêt porté à  ces découvertes. Le groupe Archéologie et Histoire de Morestel qui, le matin, avait visité l’abbatiale de Léoncel, se dirigeait alors vers l’atelier Saint Jean de Damescène, dernière étape sa visite de Saint-Jean-en Royans. 

Bien entendu, à titre de réciprocité, la présidente du groupe de visiteurs ne manquait pas d’inviter l’ARHA à la découverte de Morestel, cité médiévale.

 


Visite surprise de l'association "Loisirs et Solidarité des retraités de la Drôme", le 24 avril 2015

Dans le cadre d'une journée découverte de la région l'association Loisirs et Solidarité des retraités de la Drôme de Valence a souhaité au dernier moment inclure la Chartreuse du Val Sainte-Marie de Bouvante et les Boiseries de l'église Saint-Jean-en-Royans.

Deux adhérents ont été alors dépêchés, Freddy Bastin et Christian Maurel, pour un exposé et une visite des lieux (en ce qui concerne la visite de la chartreuse elle s'est faite, bien sûr, au travers de la maquette de la chartreuse installée dans l'église) ce jeudi a/m 24 avril permettant ainsi de satisfaire la curiosité de nos visiteurs

Exposé sur la chartreuse de Bouvante et présentation des boiseries de l'église saint-Jean provenant de la chartreuse.

  


POUR VOIR LES PHOTOS SUR NOS ACTIVITES 

 cliquer sur  

PHOTOS


La découverte du tuf : une roche créée par l'eau !

un pont en tuf sur le sentier conduisant à la carrière

 

une tufière en formation

une partie du groupe de participants

commentaire devant la tufière

 


Contact

ROYANS D'HIER ET D'AUJOURD'HUI

Mairie
Saint-Jean-en-Royans
26190





 

et toujours ...


VISITE DES EX-ETABLISSEMENTS BONNET A JUJURIEUX

Un moment figé à jamais ! 
L'usine de Jujurieus vers 1870 (Collection départementale des musées de l'Ain)
 
Ce 21 avril, une visite  impressionnante organisée par des membres de l'ARHA.
 
Rappelons les faits : 
La maison Bonnet a été créée en 1810 à Lyon par Claude Joseph Bonnet qui, pour l'occasion, construit dans son village de Jujurieux une usine modèle tant au plan de l'organisation sociale que technique. Elle emploiera jusqu'à 2000 personnes dont 600 ouvrières vivant en internat.
Elle produit des kilomèteres de tissus d'habillement de toutes sortes, notamment de la soie. 
Mais les tissages BONNET à Jujurieux (Ain) ferment en 2001.
Pourtant, quand le groupe de visiteurs de l'ARHA entre dans l'usine, il s'étonne du silence qui règne dans les ateliers. Il s'attend, qu'après une pause improbable, le fracas des machines et l'activité fébrile de celles et ceux qui les servent reprenne d'un instant à l'autre.
 
 
Hélas, le prodige n'a pas lieu et c'est notre guide du moment qui évoque ce qu'a été ce lieu industriel et artistique et le savoir faire de milliers de personnes maintenant à jamais disparu.  
En 2011, pour les raisons qu'on devine mais qu'on n'excuse pas, l'usine Bonnet rend son tablier et ferme ses portes. Le Conseil général de l'Ain, en liaison avec la Communauté des communes, décide alors de conserver en état les lieux.
Ils vont constituer le témoignage d'une habilité technique et d'un sens créatif remarquables de plusieurs générations d'hommes et de femmes qui ont permis à la France de briller au firmament de l'industrie textile.
Les images qui suivent illustrent l'itinéraire de la visite entrecoupée d'un repas remarqué à Cerdon.  
Une bonne idée de visite qui va de pair avec les projets de l'ARHA ayant pour thème l'activité textile dans le Royans. 
 
 
 
(photos CM)
 
 

LES CONFERENCES DE L'ARHA

le jeudi 13 avril 2017 à 20 heures à la Parenthèse de Saint-Jean-en-Roayans a eu lieu la 

CONFERENCE

Les divisions musulmanes de la Waffen SS, dans les Balkans... de la mise en place à la révolte de Villefranche-de Rouergue  par Michel Giardella 

« En 1967, travaillant en Yougoslavie, j'ai rencontré à Mostar un Hodja qui avait été (durant sa jeunesse) dans cette division SS.

En 1943, en accord avec Hitler et avec le Grand mufti de Jérusalem, Himmler met en place en Bosnie Herzégovine une division de musulmans SS complétée par quelques croates.

En septembre 43 au cours de leur formation en France dans le Massif Central, à Villefranche de Rouergue, une mutinerie éclate au 13ème Bataillon... »     

       

                                            


EXPOSITION DE L'OEUVRE SAINT-JEANNAISE DES ENFANTS A LA MONTAGNE ET A LA MER

L'Association s'est investie cette année dans une exposition d'un type particulier, celui de l'évocation d'une oeuvre sociale qui a marqué le canton de nombreuses années, oeuvre qui constitue un véritable patrimoine puisqu'elle relève de l'histoire locale. 
Aussi, beaucoup de personnes ayant dans leur jeunesse "été à la colonie", se pressaient au vernissage de l'expo présentéé par le groupe de membres de l'ARHA, auteur des recherches et organisateur de l'expo.
Un petit livret réalisé en marge de cette manifestation et relatant l'histoire de cette oeuvre sociale ainsi que de nombreux témoignages a eu un vif succès.

LE FIL D'ARIANE

 
Il s'agit du PATRIMOINE INDUSTRIEL TEXTILE DANS LE ROYANS, plus particuièrement Saint-Jean, dans une première étape.
Les études et les recherches s'effectuent sous plusieurs formes : écrits, photos, témoignages, etc.
Une phase vidéo est en cours.
La phase Témoignages, qui fait l'objet d'enregistrements audios, porte déjà ses fruits. Elle est menée en liaison avec Radio Royans (93 Mhz) qui collabore efficacement avec notre association.
Les internautes sont invités à écouter les premiers interviews réalisés avec les dernieres personnes ayant oeuvré dans les usines textiles de Saint-Jean :
Madame Cotte - St Jean en Royans - Manolo et Maria De Pedro - St Jean en Royans 
Pour cela cliquer sur 
et écoutez et enregistrez à loisir ces premiers dialogues.

AVIS DE LA PARUTION PROCHAINE DU LIVRE  

BALADE AUTOUR DES CHAPELLES DU ROYANS 

 

POURQUOI CE LIVRE ?

Suite au livre Balade autour des chapelles du Vercors édité, en 2014, par le Groupe Patrimoine du Vercors et l'assocation les Yeux fertiles (Festival des chapelles) au succès certain, l'ARHA a demandé à l'aquarelliste Kate Culling de récidiver avec le patrimoine religieux des 13 communes du Royans drômois, c'est ainsi qu'est née : BALADE AUTOUR DES CHAPELLES DU ROYANS.

Plus de 100 pages et 150 aquarelles légendées permettent de découvrir ou redécouvrir notre patrimoine religieux à travers le temps.   

Les illustrations et la mise en page sont l'oeuvre du Groupe Patrimoine du Vercors  Kate Culling et Marie Loppé. 

Le choix des thèmes, les textes, le financement et la conduite du projet, ont été pris en charge par l'ARHA.

CE LIVRE PEUT ETRE COMMANDE DES A PRESENT PAR SOUSCRIPTION AVANT LE 11 JUIN 2016 

AU PRIX DE 19 EUROS AU LIEU DE 23 EUROS APRES CETTE DATE

. LE BULLETIN EST A RETIRER A L'OFFICE DE TOURISME DE ST JEAN, 

DANS LES MAIRIES, LES BIBLIOTHEQUES DE ST JEAN ET ST LAURENT, DANS LES EGLISES ET LES COMMERCES.

IL PEUT ETRE TELECHARGER SUR CE SITE

 

ELABORATION D'UNE CARTE INTERACTIVE DU PATRIMOINE DE LA DROME

Dans le cadre d'actions menées par le Conseil départemental de la Drôme, le Service départemental du Patrimoine crée une carte interactive permettant de recenser et de localiser ce qui constitue la mémoire collective de la Drôme.
L'ARHA est associée à la création de cette carte en ce qui concerne le Royans.
Si vous connaissez, dans votre commune, un lieu (petit patrimoine local notamment) relevant du Patrimoine n'hésitez pas à nous joindre : 

adresse courriel   contact@royans-hier-et-aujourd-hui.com  

adresse téléphonique   04 75 02 86 40


COMMEMORATION DU 70ème ANNIVERSAIRE DE LA VICTOIRE DU 8 MAI 1945

A la demande de la municipalité de Saint-Jean-en-Royans, l'ARHA a présenté une exposition sur la guerre de 1939-1945.

Cette exposition comprenait 11 panneaux sur les les thèmes suivants  

- le déroulement de la guerre,

- la mobilisation,

- la vie des civils,

- Mémée Bordat, résistante du Vercors,

- le bombardement de Saint-Jean-en-Royans et des ponts drômois,

- les articles de presse.

les écoles visitent l'exposition

 

maquisart et infirmière (prêt de MCM44)

poste radio (prêt de MCM44),verrière et tableau de bord de planeur allemand

panneau consacré à Mémée Bordat, résistante du Vercors (prêt de G.R.)

panneau sur le Maquis du Vercors

Plusieurs vitrines exposant des objets d'époque, des livres et des brochures complètent l'exposition.

Le public a été nombreux pendant les 3 jours de présentation (7,8 et 9 mai).